MercatoOLPresse

OL : Aulas a refusé 3 offres pour son nouveau Pires, Hervé Penot lâche un scoop

Assez peu médiatisé malgré ses bonnes performances, Martin Terrier était titulaire à la surprise générale contre Barcelone, mardi en Ligue des Champions.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien joueur du LOSC et de Strasbourg n’a pas déçu. Bien au contraire même puisqu’il a été tout proche de marquer, mais l’immense Ter Stegen en a décidé autrement. Comparé à Robert Pires pour son physique et son style de jeu par le boss du recrutement Florian Maurice, l’attaquant rhodanien était courtisé cet hiver au mercato. En plus de l’intérêt déjà connu de Newcastle, Fulham et Wolfsburg ont également tenté de recruter celui que l’OL a acheté pour 11 ME selon le bien informé Hervé Penot.

Fulham voulait Terrier, Wolfsburg et Newcastle aussi

« Genesio apprécie les qualités de Terrier. Le joueur ne le découvre pas : l’entraîneur le lui a déjà dit en face et comptait l’utiliser à City (2-1, le 19 septembre) sans une blessure. La performance contre le Barça de celui que Florian Maurice, le recruteur de l’OL, compare à Robert Pires, a été de nouveau appréciée. Il n’était donc pas question pour Lyon de regarder les approches de certains clubs étrangers, cet hiver (Newcastle, Fulham et Wolfsburg). Ses stats restent même assez étonnantes dès qu’il est titulaire en L 1 (ses 3 buts ont été marqués lors de ses 5 titularisations, pour 14 remplacements). À l’OL, on aimerait en faire un joueur clé dans les années à venir. Pourquoi pas dès les prochaines semaines » s’interroge le journaliste de L’Equipe, convaincu que Martin Terrier a tout pour devenir un joueur très important de l’OL très rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page