OLRadioRMC

OL : Aulas est à côté de la plaque, Nicolas Vilas le prouve en une phrase

Furieux de voir PSG-Montpellier reporté à la demande de Paris pour que le club francilien aille au Qatar, Jean-Michel Aulas s’est récemment attaqué à Didier Quillot.

Or, le directeur général de la Ligue de Football Professionnelle n’est pas responsable du report de cette rencontre puisque ce sont les présidents de Ligue 1 qui ont voté. Clairement, Jean-Michel Aulas se trompe donc de cible et d’ennemi. Sur RMC Sport, c’est ce que Nicolas Vilas a tenu à rappeler aux supporters rhodaniens, et au président de l’OL lui-même. Visiblement, les observateurs et consultants qui défendent Jean-Michel Aulas se font de plus en plus rares devant les Tweets et prises de positions incompréhensibles de ce dernier.

Didier Quillot n’est pas responsable, pourquoi l’attaquer ?

« Il faut arrêter de croire que ce sont les médias parisiens qui défendent le PSG sur l’histoire du report de Paris-Montpellier. Les présidents qui ont voté ce report ce ne sont pas des Parisiens (Desplat, Caïazzo, Eyraud, Nicollin, etc). Ce que veut dire Daniel Riolo, c’est que Jean-Michel Aulas attaque Didier Quillot qui n’est même pas le président de la LFP, mais le DG de la LFP. Et la décision n’a pas été la sienne ! Jean-Michel Aulas s’en prend à Didier Quillot mais il se trompe… Pourquoi n’attaque-t-il pas les présidents de Ligue 1 ? » a confié le présentateur de l’After Foot sur RMC Sport. Difficile de lui donner tort sur ce coup-là…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page