OLRMC

OL : Aulas restera le chef avec Juninho, Pierre Ducrocq voit clair

Pour la première fois depuis sa prise de fonction en 1987, Jean-Michel Aulas va laisser les clés du sportif à un autre patron du côté de l’Olympique Lyonnais.

Après avoir été omnipotent sous l’ère Bruno Genesio, le président du club rhodanien s’apprête à prendre du recul. Désormais, les grandes décisions sportives de l’OL seront entre les mains de Juninho, qui a déjà choisi le prochain entraîneur, à savoir Sylvinho. Mais jusqu’où ira cette prise de pouvoirs de la légende lyonnaise ? Probablement pas au bout du bout. Ce qui pourrait déjà se faire ressentir au mercato estival, lors duquel Lyon se fera attaquer de toutes parts. Sur les cas Fekir et Ndombele, qui disposent d’un bon de sortie, mais aussi sur Ferland Mendy. Et c’est peut-être dans ce dossier-là que JMA pourrait reprendre le dessus sur Juni, selon Pierre Ducrocq.

Aulas imposera des choses à Juninho

« Le mercato de l’OL ? Ça dépend toujours de ce que tu peux obtenir des joueurs. Cette donnée-là compte forcément. Mendy ? Si le Real met 50 ME sur lui, Jean-Michel Aulas, avec un peu de recul, peut dire à Juninho : ‘Tu sais quoi, on va devoir le vendre’. Juninho peut avoir un pouvoir de décisions, mais sur un cas comme ça, un peu particulier, on peut aussi lui imposer quelque chose. L’offre exceptionnelle peut venir pour Mendy et pour d’autres aussi », a lancé le consultant de RMC, qui avoue donc qu’Aulas ne baissera pas vraiment son arme à l’OL, surtout avec l’appât du gain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page