La Chaîne L'EquipeOLTV

OL : Bertrand Latour défend les joueurs et tape sur Genesio

Après trois revers d’affilée, l’Olympique Lyonnais est dans le rouge. Voyant les joueurs de l’ASSE revenir à trois points de leur troisième place, les hommes de Bruno Genesio n’ont plus le droit à l’erreur d’autant que la différence de but est quasiment équivalente pour les deux équipes. Après la défaite à Nantes, le coach lyonnais a annoncé qu’il ne serait plus sur le banc de l’OL la saison prochaine afin de responsabiliser au maximum les joueurs pour la fin de saison. Une stratégie inutile pour Bertrand Latour, chroniqueur à L’Équipe du Soir, pour qui l’entraîneur lyonnais a donné un coup d’épée dans l’eau.

« C’est quand même extraordinaire de dire « je m’en vais » alors que de toute façon on va t’annoncer que tu dois t’en aller. »

« La responsabilité des joueurs qu’on met en premier lieu, moi j’en ai jusque-là ! Qu’on fasse passer Genesio par le mec qui s’est dit : « Là franchement j’arrête parce que c’est moi le problème », mais pourquoi ? Il fait ça de toute manière parce qu’on allait lui dire la même chose dans un mois ou deux. Il dit qu’il annonce son départ l’an prochain mais ça tombe bien puisqu’on t’avais dit que tu ne serais plus là. C’était quasiment un peu acté et c’est quand même extraordinaire dire « je m’en vais » alors que de toute façon on va t’annoncer que tu dois t’en aller. Et la deuxième chose, c’est que c’est une manière de dire, bon ben là par contre si ça ne gagne plus, c’est vous, c’est les joueurs, ce qui est fait en permanence. La crise, qui était une crise présidentielle, qui est devenue une crise sportive, le responsable numéro un c’est Jean-Michel Aulas, le numéro deux c’est Genesio, le numéro 3 c’est les joueurs. Tu ne peux pas dire les joueurs sont sur le terrain, ce sont les coupables numéro un, » a réagi le journaliste qui place tout de même le président en premier responsable de la mauvaise période actuelle de l’OL.

Bouton retour en haut de la page
Fermer