OL

OL : Bosz et Shaqiri en danger, Hervé Penot s’inquiète

Battu à domicile par le Stade de Reims (1-2) mercredi, l’Olympique Lyonnais ne parvient pas à lancer une dynamique positive en Ligue 1. Du coup, le journaliste Hervé Penot s’interroge sur l’avenir de l’entraîneur Peter Bosz, et sur celui du milieu Xherdan Shaqiri, peu utilisé.

Intouchable dans son groupe en Europa League, l’Olympique Lyonnais ne vit pas la même saison en Ligue 1. Après sa défaite à domicile contre le Stade de Reims, le club rhodanien, dans l’attente de la décision de la commission de discipline après l’arrêt de l’Olympico, n’occupe que la 10e place au classement. Preuve que les Gones n’ont pas encore totalement assimilé la philosophie de Peter Bosz. D’ailleurs, Hervé Penot commence sérieusement à s’inquiéter pour l’avenir du coach néerlandais.

« Combien de temps faut-il à un entraîneur pour mettre son système en place ? Pas toujours simple, a reconnu le journaliste sur Twitter. Problème à l’OL, on identifie trop facilement les faiblesses à la perte de balle. Le déplacement à Bordeaux doit permettre de se relancer au moins en points, sinon ce sera très compliqué… L’idée que l’OL soit victime d’un état d’esprit défaillant est trop réducteur. Heureusement pour lui, Bosz n’est pas dans la situation de Genesio ou Garcia. Sinon ça aurait été le feu déjà. »

« Cinq défaites cette saison, six l’an passé. Et avec un effectif solidifié : Boateng, Emerson et un super Lopes. C’est inquiétant, a jugé le spécialiste de L’Equipe, avant d’évoquer la situation d’une recrue peu utilisée. Le cas Shaqiri est étonnant. Il était titulaire contre Marseille puis n’est jamais entré depuis. Pas plus à Rennes. Bosz explique qu’il a déjà Paqueta et Aouar dans l’axe. Et à droite Paqueta. Il va bien falloir lui trouver une place ou un club en décembre sinon… » Malgré le soutien public de son entraîneur, le milieu offensif suisse risque de faire l’objet de rumeurs à l’approche du mercato hivernal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page