OL

OL : Caqueret, un mélange entre Iniesta et Kanté, rien que ça

On le sait, cela fait des années que cela dure désormais, le centre de formation de l’Olympique Lyonnais se place comme l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, de l’élite hexagonale. 

Un état de fait qui se confirme saison après saison. En outre, après ses années fastes, l’OL a pu sortir d’une certaine précarité financière en s’appuyant grandement sur son centre de formation. Les noms qui en sont sortis sont pléthores : Nabil Fekir, Alexandre Lacazette, Samuel Umtiti, Corentin Tolisso, Clément Grenier et récemment Malo Gusto ou Maxence Caqueret. Cela fait un petit moment d’ailleurs que ce dernier se place comme l’un des tous meilleurs milieux de terrain de Ligue 1.

Un chouïa d’Iniesta et beaucoup de Kanté  

En effet, discret et ne faisant pas de vague, Maxence Caqueret n’en reste pas moins un joueur de très grande qualité. Pour l’heure, le talentueux lyonnais porte la tunique des espoirs. Néanmoins, il y a fort à parier qu’il sera bientôt sélectionné avec l’équipe première française, lui qui a pris une dimension assez impressionnante sous la houlette de Peter Bosz cette saison. Interrogé sur le cas Caqueret, Maxime Blanc, ancien joueur passé lui aussi par le centre de formation rhodanien, a encensé un joueur qu’il connait bien pour l’avoir côtoyé durant de nombreuses années. Et pour lui c’est simple, Maxence Caqueret possède un peu de Andrès Iniesta et, surtout, beaucoup de N’Golo Kanté dans son jeu. Des éloges que devrait particulièrement apprécier le principal intéressé. 

« Ce qui interpelle directement, c’est forcément son activité, il court beaucoup et on a l’impression qu’il n’est jamais fatigué. Mais c’est aussi quelqu’un qui joue simple, il n’est pas dans la fioriture. (…) Mais être juste dans la simplicité, c’est une qualité. Une comparaison avec Iniesta ? C’est un joueur qui était imprévisible par moment ce qu’est moins Caqueret. Sur le côté simplicité du jeu, oui il y a clairement du Iniesta. (…) Dans la récupération de balle et le fait de gratter les ballons dans les pieds de l’adversaire, je vois une ressemblance avec N’Golo Kanté » a analysé Maxime Blanc, lui qui parait porter Maxence Caqueret en très haute estime. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page