La Chaîne L'EquipeOL

OL : Carine Galli regrette le Genesio bashing extrême

L’ère Génésio est terminée. Juninho est arrivé avec de réelles ambitions et espère ramener un titre dans les armoires du club de Jean-Michel Aulas.

Les reporters de l’Equipe ont rencontré Bruno Génésio, l’ancien coach de l’Olympique Lyonnais, pour revenir sur son parcours dans le club français. Son aventure avec Lyon aura duré un peu plus de 3 ans. Entre surprises et grosses déceptions, l’OL n’a pas rajouté de trophée dans l’armoire du club durant son contrat. Dans cet entretien, il explique et regrette une petite chose : pour lui, il n’a pas été jugé par ses résultats. Carine Galli, journaliste pour l’Equipe revient sur cette déclaration.

Il a été une tête de turc

« Est-ce que Bruno Génésio a réussi les objectifs qu’il s’était fixé et que Jean Michel Aulas lui avait fixés ? Non parce qu’il y avait une victoire en coupe nationale qui était fixée. Ça n’a pas été le cas et lui-même l’avait rappelé avant l’élimination face à Strasbourg en Coupe de la Ligue au Parc OL. Là où je suis d’accord c’est qu’il a été la tête de turc de la part de certains supporters, de la part aussi de journalistes. Et quand on arrive à ce que des propres supporters de leur club espèrent que leur équipe va se viander pour sacrifier un entraîneur c’est extrême et évidemment plus que négatif. » explique la journaliste dans l’Equipe du Soir.

Bouton retour en haut de la page
Fermer