OL

OL : Daniel Riolo refuse de s’écraser devant Aulas

En colère après les critiques de Daniel Riolo dimanche soir, Jean-Michel Aulas a souhaité régler ses comptes avec le journaliste à l’antenne. Mais ce dernier ne s’est pas laissé faire et ne le fera jamais malgré le statut du président de l’Olympique Lyonnais.

Traité de menteur après avoir donné sa version de la soirée de l’Olympico, Jean-Michel Aulas a perdu son calme. Le président de l’Olympique Lyonnais a sorti son téléphone pour contacter l’After et régler ses comptes avec Daniel Riolo qu’il a qualifié de « chenapan ». Les deux hommes ont eu une explication plutôt animée à l’antenne. Ce que le journaliste ne regrette absolument pas, lui qui refuse de s’écraser devant le dirigeant rhodanien.

« Contrairement au président de l’OL, je ne me permettrai jamais de lui dire ce genre de choses, même avec une gentille insulte parce qu’elle est tellement désuète que ce n’est presque plus une insulte, a réagi Daniel Riolo sur la chaîne YouTube de Gone Back TV. Mais moi ça ne me dérange pas, je ne porterai jamais plainte pour ce genre de choses. Il a le droit de s’exprimer et de s’énerver, il n’y a pas de problème. Mais moi, en aucun cas je n’accepterai la colère de qui que ce soit sans me défendre. Cette révérence qu’il y a toujours chez beaucoup de mes confrères dès qu’un personnage important s’exprime, je trouve qu’il n’y a pas à l’avoir, il faut répondre. »

« Il était très remonté, à tort selon moi, mais il n’y avait pas de raison de ne pas lui répondre sur le même ton, s’est défendu le journaliste. J’étais même, dans la mesure du possible, plutôt calme. J’avais juste envie qu’on parle de l’affaire mais il n’a pas voulu. Il est venu, c’est lui qui a téléphoné, il n’avait envie de parler que de ça, et pas d’autre chose. On ne peut pas obliger quelqu’un à parler de ce dont il n’a pas envie de parler. Moi j’aurais préféré qu’on s’attarde sur le fond de l’affaire, il a préféré l’affaire dans l’affaire qui permet de se détourner un peu du vrai sujet. » JMA a en effet insisté, c’est bien l’arbitre Ruddy Buquet qui aurait lui-même décidé de reprendre la partie, avant de se raviser quelques minutes plus tard.

Un commentaire

  1. Ce mec est en dessous de tout, et moi aussi en regardant des articles de lui ou parlant de lui .
    C’est le journalisme au rabais, le sensationnel du sport. Faire parler de lui par n’importe quelle moyen, autre
    Plus jamais je te ferais de l’audimat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page