Christophe DugarryOL

OL : Dugarry kiffe ce Lyon du futur

Il y a quelques semaines, l’Olympique Lyonnais et son président Jean-Michel Aulas présentaient le nouveau directeur sportif, Juninho, et le nouvel entraîneur Sylvinho.

Les objectifs sont revus à la hausse après l’arrivée de la doublette brésilienne. C’est une nouvelle ère qui débute chez les Gones. Dés sa présentation, Juninho a expliqué son mode de fonctionnement et ce qu’il allait mettre en place dans son club. Il souhaite réorganiser plusieurs domaines à l’Olympique Lyonnais. La Brésil a disputé près de 350 matchs avec Lyon et Aulas sait qu’il peut lui faire confiance. Il est temps d’aller chercher des titres. Voilà 32 ans que JMA est installé à Lyon et cette disette de titre qui dure depuis presque 8 ans commence à être trop longue. Au-delà de cette envie de gagner à nouveau, Christophe Dugarry, consultant pour RMC, explique que l’intégration du Brésilien dans le club risque de laisser moins de place à Jean-Michel Aulas, lui qui a toujours été très près de ses joueurs.

Aulas va avoir moins de responsabilités selon Dugarry

« On ne peut pas critiquer l’omniprésence de Jean-Michel Aulas à Lyon, car cela a été une réussite. Il a montré toutes ses capacités de président, son talent pour amener son club là où il est, et cela avec une réussite pratiquement totale. Il faut le reconnaître. On avait tous envie que Juninho revienne à l’OL, car c’est une légende, il fait l’unanimité. Mais qu’il ait les pleins pouvoirs, au début quand on l’a annoncé, j’étais mitigé. Il faut rappeler que Juninho était sorti du foot depuis des années, il était annoncé de retour à Lyon depuis des mois sans que cela se fasse, je m’en demandais comment cela pouvait se mettre en place et si Jean-Michel Aulas était capable de lâcher le bout de gras et de laisser d’autres que lui avoir des responsabilités à l’Olympique Lyonnais. Et ça a l’air de se mettre en place… » explique l’ancien champion du monde.

Bouton retour en haut de la page
Fermer