OL

OL : Gaël Danic et la force de caractère exceptionnelle de Nabil Fekir

Tous les amateurs de la Ligue 1 connaissent sans nul doute Gaël Danic, l’ancien lyonnais a aujourd’hui raccroché les crampons. 

Pied gauche délicieux, sens du jeu, technique, Gaël Danic a marqué son époque à son modeste niveau. Passé par la case Valenciennes, où il s’est fait connaître, l’attaquant a connu l’apogée de sa carrière lorsqu’il a débarqué du côté de l’Olympique lyonnais. Une époque particulière quand le board rhodanien avait fait le choix audacieux de faire confiance à son centre de formation en majorité. Cela a permis de voir émerger des joueurs tels que Nabil Fékir, Alexandre Lacazette, Clément Grenier ou encore Corentin Tolisso. Une véritable génération dorée dont l’OL a bien profité, y compris économiquement parlant.

Fekir, l’homme fort  

Gaël Danic a pris la parole sur son passage à l’OL dans les colonnes du journal L’Equipe. L’occasion pour lui de mettre en exergue sa fierté d’avoir paraphé un contrat avec l’écurie présidée par Jean-Michel Aulas et ce, à 32 ans. Il s’est également exprimé sur les joueurs qui l’ont le plus marqué. Et sans nul doute, c’est Nabil Fekir qui est gagnant à ce petit jeu. Car oui, Danic a expliqué avoir été impressionné par la dimension mentale du sévillan et sa manière de rebondir à chaque coup dur.

« Sur le plan mental, il est certainement le plus fort que j’ai côtoyé. À Lyon, Rémi Garde l’envoyait de temps en temps en CFA quand son comportement ne lui plaisait pas. Il avait une force de caractère exceptionnelle (…) Ma plus grande fierté est d’avoir signé à Lyon, à 32 ans », a déclaré Gaël Danic, lui qui a toujours clamé son bonheur d’avoir porté la tunique de l’Olympique Lyonnais. Et très souvent, les joueurs qui ont joué avec Nabil Fekir, expliquent toujours la même chose au sujet du joueur du Betis, le gaucher impressionnant, tour après tour, ses coéquipiers ou ses ex coéquipiers. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page