OLPresse

OL : Genesio joue son avenir à Lyon en 90 min, Régis Dupont balance

Avec une nouvelle prestation décevante à Monaco (2-0) dans un match moins clinquant que celui disputé face au F.C Barcelone mardi soir au Groupama Stadium, l’Olympique Lyonnais continue de souffler le chaud et le froid sur une saison bien maussade.

Un quart de finale charnière

Journaliste à L’Équipe, Régis Dupont ne passe pas quatre chemins en affirmant que l’entraîneur olympien, Bruno Genesio, jouera son avenir ce mercredi face à Caen en quarts de finale de la Coupe de France : « Hier soir, les joueurs n’ont pas beaucoup aidé leur entraîneur. Et s’ils tiennent à lui, ils ont intérêt à le faire savoir dès mercredi contre Caen, en quarts de finale de la Coupe de France. Ce rendez-vous, coincé entre l’aller et le retour d’un huitième de finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone, pourrait paraître anodin. Il ne l’était plus pour l’OL depuis son élimination par Strasbourg en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (1-2, le 8 janvier). Il l’est encore moins aujourd’hui, et le tweet cinglant de Jean-Michel Aulas, hier, quelques minutes après le coup de sifflet final, signifiait aussi cela. « Certains joueurs sont très au-dessous de leur potentiel, ceux qui pensent pouvoir réaliser de gros transferts en fin d’année se trompent, il faut moins parler et donner beaucoup plus », a écrit le président lyonnais sur le réseau social. Le message ne s’adressait certainement pas au seul Memphis Depay, relégué sur le banc au coup d’envoi. La Coupe de France est le seul titre raisonnablement atteignable pour l’OL, à l’heure qu’il est, et Jean-Michel Aulas a fixé à fin mars l’échéance pour offrir, ou non, une prolongation de contrat à Bruno Genesio. Ce qui se passera mercredi à Décines pourrait vraiment compter, » a écrit le journaliste qui ne semble pas très optimiste sur l’avenir de Genesio sur le banc lyonnais.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page