OLPresse

OL : Hervé Penot promet la victoire ou la porte à Genesio

Ce mercredi soir à 21 heures, l’Olympique Lyonnais reçoit le Stade Malherbe de Caen pour le compte des quarts de finale de la coupe de France. Hors course en coupe de la Ligue, le club rhodanien mise tout sur cette coupe nationale afin de remporter un premier titre depuis 2013 et un trophée des champions.

Une finale, au minimum

En fin de contrat en juin prochain, Bruno Genesio sait qu’une partie de son avenir sur le banc lyonnais se jouera dans la faculté de son équipe à se qualifier, au minimum, pour la finale au Stade de France. Dans L’Équipe du mercredi 27 février, Hervé Penot rappelle toute la pression qui entoure l’entraîneur olympien sur ce match : « C’est un peu plus qu’un quart de finale de Coupe de France que dispute Bruno Genesio, ce soir contre Caen, certainement une partie de son avenir si l’OL trébuchait dans cette compétition, érigée en objectif cette saison. Jean-Michel Aulas s’est donné jusqu’à fin mars pour éclaircir le futur de son entraîneur, dont le contrat expire en juin, et ça passera par un résultat positif face aux Normands. Le président lyonnais pourrait prendre quelques jours de réflexion supplémentaires (jusqu’au 2 ou 3 avril) pour annoncer sa décision, soit pile-poil les dates des demi-finales de la Coupe de France. Un ticket pour le Stade de France offrirait à Genesio un joker inestimable s’il se maintenait évidemment, en parallèle, sur le podium de la Ligue 1, car une participation à la Ligue des champions reste la mère nourricière, » a écrit le journaliste dans le quotidien sportif français. En cas d’une nouvelle contre-performance ce mardi soir, JMA pourrait être tenté de prendre une décision irrévocable concernant son coach.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page