OL

OL : Le constat de Nabil Djellit et Mathieu Grégoire sur le syndrome lyonnais

L’Olympique Lyonnais a perdu contre l’OGC Nice (2-3) ce dimanche en Ligue 1. Les Gones pourront s’en mordre les doigts au vu du scénario de la rencontre.

Décidément, l’Olympique Lyonnais est bien imprévisible cette saison. Alors que les hommes de Peter Bosz semblaient revenir en forme ces derniers matchs, ils ont encore une fois craqué lors d’une rencontre importante de Ligue 1. Contre Nice ce dimanche, l’OL aura été supérieur à son adversaire pendant les deux tiers de la rencontre. Mais les dix dernières minutes auront été fatales aux Gones, qui auront encaissé trois buts niçois de la part de Youcef Atal, Andy Delort et Evann Guessand dans les arrêts de jeu. Encore des perdus donc dans la course au podium pour l’Olympique Lyonnais, qui pourrait bien s’en mordre les doigts en fin de saison. Pour Mathieu Grégoire, les joueurs de l’OL ont un problème de mental.

Un problème de gestion des matchs pour Mathieu Grégoire et Nabil Djellit

Sur son compte Twitter, le journaliste a en effet dressé un constat assez implacable pour les Gones. “Ils ont des carences, et l’OL était au dessus pendant les deux tiers du match, mais le mental, ça ne se décrète pas, c’est clair. Huit points perdus par l’OL en fin de rencontre cette saison, c’est énorme”, a notamment indiqué Mathieu Grégoire. Un avis que partage aussi Nabil Djellit : “Excellente analyse sur les scenarii de match de l’OL. Le syndrome des montagnes russes – en cours de rencontre – pas encore disparu. Coaching tardif de Bosz. C’est la seule explication rationnelle… Ils ont joué en C3 jeudi. Pour le reste, Atal et Kadewere ont changé le match chacun dans son registre“. Lors de la prochaine journée de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais aura l’occasion de redresser la barre, ce sera contre Lens dans un match qui s’annonce palpitant pour les observateurs du football. .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page