OLRMC

OL : Lopes est le patron, il a de la peine pour Tatarusanu

Pendant cette trêve internationale du mois de septembre, Anthony Lopes et Ciprian Tatarusanu font chambre à part.

Alors que le premier est resté à l’Olympique Lyonnais par choix, sachant que l’international portugais a mis sa carrière internationale entre parenthèses, le second en a profité pour se montrer à son avantage. Arrivé libre à Lyon après un bon passage au FC Nantes, Ciprian Tatarusanu a effectivement retrouvé une place de titulaire avec la Roumanie. Le gardien de 33 ans a notamment réalisé une grande prestation lors de la défaite de son pays contre l’Espagne la semaine passée (1-2). L’occasion pour Tatarusanu de montrer qu’il a bien le niveau pour évoluer à l’OL. Sauf que face à lui, il a une légende du club, qui a récemment prolongé son contrat avec le meilleur salaire du club. Autant dire que les dés sont pipés, selon Barth Ruzza.

Lopes, « un monstre de talent »

« Tatarusanu ? Je ne peux pas en vouloir à un joueur qui veut être numéro un. Ce n’est pas le problème, c’est même sain qu’il revendique une place de titulaire. Sauf que devant lui, il y a Lopes, qui est un monstre de talent. Il est le chouchou des supporters. Il a gagné ce statut. Il est déterminé comme jamais. Le mec fait gagner son équipe. Qui sort Lopes du onze départ ? Personne. Le gardien numéro deux est ambitieux. La concurrence, c’est sur le terrain. À partir du moment où Lopes continue à être irréprochable, en dehors et sur le terrain, comment on fait ? On ne peut pas, même si l’OL a promis un poste de numéro un à Tata », a lancé, sur RMC, le membre de l’OL TV, qui estime donc que Tatarusanu devra se contenter de matchs de seconde zone derrière Lopes.

Bouton retour en haut de la page
Fermer