OL

OL : Lucas Tousart transféré 25 ME, c’est déjà l’affaire du mercato

Alors que le prochain mercato estival est toujours aussi incertain, compte tenu de la crise sanitaire actuelle, l’Olympique Lyonnais ne sait pas encore sur quel pied danser.

Il faut dire que la situation du club rhodanien n’est pas simple à gérer. Finalement septième du championnat de France, avec l’arrêt définitif de la L1 prononcé cette semaine par la LFP, l’OL n’est, pour l’instant, pas qualifié pour une Coupe d’Europe en vue de la saison prochaine. Si Lyon garde un petit espoir via la finale de la Coupe de la Ligue contre le PSG, qui pourrait lui offrir une place pour la phase de qualification de l’Europa League, les Gones vont avoir du mal à se projeter. Malgré le flou ambiant, Jean-Michel Aulas a promis un mercato européen à l’OL. Solide financièrement face à la crise, Lyon cherchera donc à se renforcer sur le marché des transferts. Enfin, si celui-ci a lieu. Car si la Ligue a dit que le mercato d’été allait se dérouler aux dates habituelles, tout dépendra des autres championnats européens. Parce que la L1 n’ouvrira pas son marché de juin à août si les autres pays ne l’ouvrent qu’en septembre après les matchs. Une part d’ombre qui inquiète un peu les joueurs et les clubs, comme l’explique Ali Zarrak.

« Lyon a très bien fait de vendre Lucas Tousart cet hiver »

« La tenue du mercato va dépendre de la tendance au niveau des compétitions. Après la situation ne sera jamais compliquée pour les tops joueurs de Ligue 1. Elle peut être plus difficile pour certains joueurs, peut-être plus anonymes, qui sont susceptibles de descendre en Ligue 2. À ce niveau, il faudra revoir leur prétention salariale. Sur leur avenir à court terme, les joueurs ne sont pas plus inquiets que cela. Après peut-être que celui qui espérait faire une année en Premier League devra rester une saison supplémentaire en L1. Les paramètres ont changé. Est-ce qu’il y aura autant de mouvements, mais avec des indemnités de transferts moins élevées ? Est-ce qu’il y aura plus de prêt ? C’est difficile de savoir. Sachant que les clubs, eux-mêmes, ne savent pas les moyens qu’ils auront à leur disposition. L’inflation financière est finie. Des transferts à 200 millions d’euros, on n’en verra pas cet été. Lyon a très bien fait de vendre Lucas Tousart cet hiver à 25 millions d’euros au Hertha Berlin, car je ne suis pas convaincu qu’il en aurait eu 15 cet été », a détaillé, sur le site olympique-et-lyonnais, l’agent de joueurs, pour qui l’OL a déjà fait un très joli coup financier sur le mercato, alors que celui-ci n’a même pas encore ouvert ses portes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page