OL

OL : Lyon débouté, Grégory Schneider se moque d’Aulas

Dans la foulée de l’annonce de l’arrêt définitif de la Ligue 1 prononcée par l’Etat français et la LFP, l’Olympique Lyonnais avait intenté des recours devant la justice.

Une attaque devant le Tribunal Administratif de Paris qui n’a finalement pas abouti. Puisque vendredi, la Ligue annonçait avoir « pris connaissance avec satisfaction du rejet des recours introduits par l’Olympique Lyonnais, l’Amiens SC et le Toulouse FC devant le juge des référés du tribunal administratif de Paris. Celui-ci a logiquement retenu, par trois ordonnances, que les décisions de portée générale prises par le Conseil d’administration de la Ligue le 30 avril dernier ne pouvaient être contestées que devant le Conseil d’État ». Suite à cette annonce, le club de Jean-Michel Aulas est rapidement sorti du silence. « L’Olympique Lyonnais prend acte de la position du Tribunal Administratif de Paris, et dès lundi matin, saisira le Conseil d’Etat, seul compétent en premier et dernier ressort », a lancé l’OL dans un communiqué piquant.

Grégory Schneider se moque d’Aulas

Autant dire que le président Aulas ne lâchera pas l’affaire aussi facilement… De quoi remplir Grégory Schneider d’humour. « Aulas a raison de dire que Toulouse pouvait finir européen : le Téf’ était en orbite pour le titre de champion de France. Gabielsen montait en puissance, l’attaquant grec revenait bien, Gradel se remettait dans le coup. Kalinic avait dévoré Reynet sur pied. Tout était en place. Je pense plutôt qu’Aulas devrait porter l’affaire au Tribunal Pénal international. Je ne vois que ça », a balancé, sur Twitter, le journaliste de Libération, qui n’hésite donc pas à tourner Aulas en ridicule, sachant que les recours de l’OL n’ont pratiquement aucune chance d’aboutir sur une reprise de la Ligue 1, alors que dans le même temps, les autres grands championnats européens reprennent…

Bouton retour en haut de la page
Fermer