La Chaîne L'EquipeOLVincent Duluc

OL : Memphis Depay est « un poison », Vincent Duluc se lâche

Samedi, lors du match nul de l’Olympique Lyonnais contre les Girondins de Bordeaux (1-1), Memphis Depay a une nouvelle fois trouvé le chemin des filets.

Après quatre journées de Ligue 1, l’international néerlandais est donc le meilleur buteur du championnat de France avec quatre réalisations : une à Monaco (3-0), un doublé contre Angers (6-0), et donc ce but face à Bordeaux. Impliqué dans 11 buts lors de ses dix derniers matchs de L1, l’attaquant de 25 ans est donc indéboulonnable dans cet OL-là. Ce que Vincent Duluc ne contredit pas, même si le correspondant lyonnais apporte une nuance plus qu’importante.

« Et s’il est un poison, c’est parfois pour tout le monde »

« Memphis Depay est indispensable parce qu’il marque. Et s’il est un poison, c’est parfois pour tout le monde. Il n’en fait pas assez à gauche, à Montpellier ? Il est récompensé contre Bordeaux : il est titulaire dans l’axe et pousse Moussa Dembélé sur le banc, d’où celui-ci n’est même pas sorti. Sylvinho a même remplacé Depay par un milieu (Jean Lucas), plutôt que par le Français, envoyant le message qu’il avait plutôt envie de ne pas perdre qu’essayer de gagner. Depay est indispensable, mais un poison (…) hier, c’est une passe beaucoup trop indolente qui a mis Thiago Mendes en difficulté et lui a valu son second carton jaune. Si le Néerlandais s’était vaguement appliqué, le Brésilien n’aurait pas eu à aller au duel. D’une saison à l’autre, la problématique Depay demeure donc inchangée », a lancé, dans les colonnes de L’Equipe, le journaliste, qui avoue donc que Memphis Depay est finalement à l’image de Lyon : irrégulier.

Bouton retour en haut de la page
Fermer