OL

OL : Nicolas Puydebois dépité par le comportement des joueurs

Toujours en vie en Ligue Europa, l’Olympique Lyonnais est en revanche dixième de Ligue 1, loin, très loin des places européennes. Les Gones n’ont d’ailleurs remporté qu’un seul de leurs cinq derniers matches de Championnat. De quoi susciter les plus vives inquiétudes.

C’est tout le paradoxe de l’OL cette saison. Sur la scène européenne, Lyon a parfaitement géré la phase de groupes en Ligue Europa tout en parvenant à se défaire d’un ogre, le FC Porto, la semaine dernière en huitième de finale. Problème, en Ligue 1, les Gones sont méconnaissables, seulement dixièmes du Classement et quasiment hors course quant à une potentielle qualification européenne la saison prochaine. Comment expliquer cet Olympique Lyonnais aux deux visages ? Si le coach néerlandais Peter Bosz avait la réponse, nul doute que son club jouerait le podium à l’heure actuelle. Or, il n’en est rien. Et le dernier déplacement à Reims avant la trêve internationale (0-0) a tout sauf rassuré l’écurie basée dans le Rhône.

L’équipe fait « le strict minimum », peste Puydebois

Lundi soir, dans l’émission Tant qu’il y aura des Gones, Nicolas Puydebois, ancien gardien de but de l’OL et consultant pour Olympique-et-Lyonnais, a livré un constat amer sur le comportement des Gones en Championnat. « Il n’y a rien qui se passe. On arrive dans la dernière ligne droite, il reste neuf matchs, on devrait avoir des certitudes dans notre jeu, on devrait pouvoir imposer notre façon de jouer, par des courses, par du jeu en profondeur. Il ne se passe plus rien. C’est fatigant à force. Au moins par l’envie, le dépassement de fonction, tenter des choses. Ça peut ne pas être parfait mais il faut tenter, sortir de sa zone de confort. Là, ils font le strict minimum, c’est pour ça que ça n’avance pas », a ainsi expliqué Puydebois, lassé. Difficile de lui donner tort. Après la trêve internationale, Lyon recevra Angers avant d’aller à… West Ham. L’occasion de repartir du bon pied ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page