OLRéseaux Sociaux

OL : Reine-Adelaïde, le seul à échapper aux critiques face au Zénith

Ce mardi, l’Olympique Lyonnais a encore une fois bloqué.

Il faut en effet remonter à 2011 pour voir une victoire à domicile de Lyon en Ligue des Champions à l’occasion des phases de poule. Une incroyable série qui s’est poursuivie après la prestation globalement décevante contre le Zénith Saint-Pétersbourg, et qui s’est soldée par un match nul 1-1. Le milieu a beaucoup souffert dans la construction mais aussi sur le plan physique, tandis que les joueurs offensifs n’ont pas vraiment su utiliser les ballons, à l’image d’un Memphis Depay une nouvelle fois décevant.

Seul un joueur échappe aux critiques après la rencontre : Jeff Reine-Adelaïde, qui pour le premier match de sa carrière en Ligue des Champions, a pesé sur la formation russe, a créé des brèches et aurait mérité d’être décisif sur plusieurs actions. Une véritable bouffée d’air frais pour ceux qui ont suivi le match de l’OL, et ont vu quelqu’un, à l’image de Tanguy Ndombele la saison passée, capable de faire des différences.

Bouton retour en haut de la page
Fermer