Canal+OLPierre MénèsPresse

OL : Saint-Etienne est là, Pierre Ménès tremble pour Lyon

Auteur d’un match nul (2-2) face à Lille comme au match aller, l’Olympique Lyonnais a d’ores et déjà grillé son joker pour la troisième place. Revenus à seulement un point des Lyonnais, les hommes de Jean-Louis Gasset vont ainsi mettre une grosse pression sur leurs meilleurs ennemis jusqu’à la dernière journée de Ligue 1. Les Stéphanois reçoivent deux fois sur leurs trois derniers matchs alors que l’OL aura deux déplacements dont un périlleux la semaine prochaine au Vélodrome. Conscient de la situation du club rhodanien, Pierre Ménès est plutôt inquiet pour la fin du championnat.

« Si la bataille pour le maintien s’est quelque peu décantée samedi soir, celle pour l’Europe a livré une partie de son verdict dimanche. Car en obtenant le match nul au Groupama Stadium, Lille garde en effet six points d’avance et un goal-average favorable sur son hôte du soir. La rencontre a été excellente entre deux équipes qui ont pratiqué un football très vertical. Génésio avait fait le choix d’aligner une équipe offensive, un peu déséquilibrée même mais surtout, les Lyonnais ont un peu joué avec le frein à main. On sentait qu’ils craignaient les contres lillois et ils se sont moins projetés vers l’avant qu’à l’accoutumée, notamment Ndombélé et Aouar qui sont restés assez prudents pendant toute la partie. Heureusement que les joueurs offensifs – à part Traoré – se sont montrés efficaces et dangereux. Sur une belle action lyonnaise qui s’est terminée de façon un peu confuse, Dubois a rattrapé son erreur en égalisant d’une belle volée rasante du gauche. Avec ce match nul, la situation est donc la suivante : la seconde place est désormais plus que compromise pour l’OL, qui va en outre devoir cravacher pour conserver la troisième. Parce que Saint-Etienne n’est plus qu’à un point après sa victoire à Monaco, » a déclaré le chroniqueur sur son blog qui ne serait désormais pas surpris que l’ASSE termine à la surprise générale sur le podium devant son éternel rival.

Bouton retour en haut de la page
Fermer