OL

OL : Sonny réclame la haute-fidélité à Lyon

Le 28 juillet 2012, c’est la date du dernier trophée remporté par l’Olympique Lyonnais. Le palmarès des Gones est impressionnant mais l’attente d’un nouveau titre commence à agacer quelques supporters.

Le club de Jean-Michel Aulas retrouve des couleurs au niveau européen, reste dans la course à la Ligue des Champions à chaque saison et à même changé de stade. L’ambition est toujours aussi importante mais les trophées ne débordent plus du placard. A peine arrivée, Juninho avait joué carte sur table en conférence de presse. Il souhaite refaire de Lyon un club qui gagne des titres. Une troisième place et une qualification en compétition européenne ne suffisent plus. Il compte d’ailleurs sur son collègue brésilien Sylvinho pour relever la tête. Sonny Anderson, consultant pour BeIN Sport mais aussi ancien attaquant lyonnais, donne quelques indices au nouvel entraîneur.

« L’OL est un grand club » rappel-t-il.

« Ce qu’il manque à l’OL, c’est que les joueurs s’identifient au club, tout simplement. La différence avec l’époque où Lyon a tout gagné, c’est que les joueurs s’identifiaient à 100 % au club, il n’y avait pas l’idée d’un tremplin, de se dire ‘je passe à Lyon pour partir ailleurs ensuite’. Je pense que c’est pour cela qu’Aulas a organisé le retour de Juninho aujourd’hui. Il va donner cet élan afin de retrouver une identité club, a expliqué le consultant. Beaucoup de joueurs venus de l’étranger ne connaissent pas vraiment la grandeur d’antan de l’OL. Il faut qu’ils réalisent que l’OL est un grand club et qu’il faut avant tout gagner des titres avec Lyon avant de penser à partir plus haut. » explique Sonny Anderson dans un entretien accordé à Winamax. Pour rappel, Lyon n’a plus gagné un trophée depuis le Trophée des Champions joué à New York où il s’était imposé aux tirs aux buts face à Montpellier.

Bouton retour en haut de la page
Fermer