OL

OL : Une révolution se prépare, Peter Bosz aux manettes

Grâce à son succès cinglant face aux Girondins de Bordeaux lors de la 32e journée de Ligue 1 (6-1), l’OL se place aujourd’hui à la 8e position au sein du classement hexagonal. 

Une posture qui n’est pas vraiment celle attendue lorsque cet exercice 2021-2022 s’est lancé pour l’OL. En effet, avec un nouveau coach plutôt ambitieux, le club rhodanien comptait jouer les trouble-fêtes. Problème, on a très vite senti que la sauce ne prendrait pas et c’est, au final, une grosse désillusion qui est venu assaillir les supporters lyonnais.

Un mercato XXL en prévision ?

Désormais, à six petits matches de la fin de la saison et avec des places qualificatives à la prochaine édition de la Ligue des Champions presque inatteignables, il faudra faire des changements cet été. Et cela tombe bien puisque Jean-Michel Aulas a annoncé que son équipe sera très active sur le prochain marché des transferts. En revanche, le décideur a également confirmé que Peter Bosz devrait bel et bien rester en poste. Une situation assez flou évoqué par Edward Jay sur les ondes de RMC

« Il y a encore un mois environ, rien n’était encore tranché. L’OL avait trois options : conserver le coach et les joueurs, conserver les joueurs mais changer le coach ou conserver le coach et changer les joueurs. On se dirigerait vers cette troisième option, celle qui est la plus logique. Le but sera d’avoir un effectif plus équilibré, un effectif qui correspondra aux désirs de Peter Bosz. Il a le soutien des joueurs, il a le soutien du club et, même si cela a été compliqué à certains moments, il a également le soutien des supporters », a expliqué Edward Jay, ce qui laisse donc présager d’une intersaison des plus mouvementées cet été. L’OL devrait donc très largement bouger sur le prochain mercato avec nombre d’acquisitions et de ventes. Mais, surtout, le club de Jean-Michel Aulas semble avoir des ambitions extrêmement élevées afin de relancer une machine quelque peu grippée depuis de longs mois, et même années en réalité, désormais. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page