OLPresse

OL : Une sale ambiance à l’entrainement, il le craint

Voilà un feuilleton totalement inattendu et pas forcément joyeux qui anime le paysage lyonnais en dépit d’un très bon début de saison.

Par le biais de son sélectionneur national, Ciprian Tatarusanu a bien fait comprendre que la situation actuelle ne lui convenait pas, lui qui assure avoir été recruté pour être le numéro 1 en raison du départ d’Anthony Lopes. Ce dernier n’aura bien évidemment pas lieu, et le Roumain ne digère pas, laissant même entendre qu’il voulait partir en prêt pour être un titulaire ailleurs. Une situation tendue que comprend parfaitement Nicolas Puydebois, ancien portier de l’OL.

« Tout dépend de ce qu’on lui a dit à son arrivée. Si on lui a dit qu’il serait numéro 1 et qu’Anthony allait partir, il y a tromperie sur la marchandise. Et s’il ne joue pas, il peut sans doute dire adieu à la sélection. Ce qui est sûr c’est qu’à ce poste, on a besoin de stabilité et de loyauté. Je fais confiance à Grégory Coupet, qui est fédérateur, mais pour l’ambiance de travail, c’est difficile », a confié le consultant dans Le Progrès, afin de faire comprendre que, si les deux gardiens savent forcément rester professionnels, les séances d’entrainement ne devaient probablement pas être le théâtre de franche rigolade entre Lopes et Tatarusanu. Bon courage à Grégory Coupet donc.

Bouton retour en haut de la page
Fermer