MercatoOLRadioRMC

OL : Willy Sagnol conseille à Fekir de fuir Lyon le plus vite possible

Auteur d’une saison correcte, Nabil Fekir reste un joueur courtisé, même si sa valeur marchande a largement baissé par rapport à l’été dernier.

De toute évidence, l’Olympique Lyonnais ne pourra plus espérer un transfert dépassant les 50 ME, comme c’était le cas l’an dernier avant que le deal ne finisse par capoter avec Liverpool. Cependant, Nabil Fekir dispose toujours d’un bon de sortie accordé par Jean-Michel Aulas. Et selon Willy Sagnol, le capitaine rhodanien ne doit pas laisser filer l’occasion de partir. Car pour le consultant de RMC, l’international français va éprouver toutes les peines du monde à s’acclimater au style de jeu de Sylvinho, lequel a confié en conférence de presse qu’il souhaitait mettre en place un 4-3-3 avec des ailiers très rapides. Une philosophie qui ne colle effectivement pas avec le style de Nabil Fekir, numéro dix explosif mais pas forcément très rapide sur de longues distances.

Fekir ne colle pas avec le style de Sylvinho selon Sagnol

« Par rapport à ce que Sylvinho a annoncé en conférence de presse, je ne vois pas comment Nabil Fekir peut jouer dans l’équipe qu’il veut mettre en place. Il parle de transitions rapides, d’efforts collectifs à la récupération du ballon, je ne vois pas comment Fekir peut s’intégrer là-dedans. Si Nabil avait été ce genre de joueur capable d’évoluer dans ce style de jeu, il l’aurait déjà montré. C’est un joueur qui a des qualités différentes. Par rapport à ce que Sylvinho veut mettre en place, je ne vois vraiment pas comment ça peut marcher. Nabil, essaie de trouver un point de chute, où tu vas prendre du plaisir. Peut-être un club d’un niveau différent où tu seras la star. Si les actes vont en adéquation avec les mots de Sylvinho, Fekir ne jouera pas » a confié l’ancien entraîneur des Girondins de Bordeaux au micro de RMC. Reste maintenant à voir quels clubs viendront toquer à la porte de l’OL pour Nabil Fekir et surtout, quel sera le prix réclamé par Jean-Michel Aulas et Juninho.

Bouton retour en haut de la page
Fermer