OM

L’OM arnaqué à Rennes, ce n’est que justice pour Nabil Djellit

Fin de série pour l’OM, qui n’avait plus perdu en déplacement depuis 14 matchs, mais a mordu la poussière sur le terrain de Rennes (2-1).

Pourtant, tout avait parfaitement commencé pour les Marseillais, qui maitrisaient la rencontre et ouvraient le score d’une belle frappe de Gueye. Mais dans la foulée, après un premier avertissement mérité pour une faute coupant une contre-attaque, l’ancien havrais a été exclu, après avoir donné un coup de coude involontaire à Niang en reculant. Une décision arbitrale signée M. Turpin qui a fait hurler le banc marseillais, André Villas-Boas en rajoutant une couche après la rencontre. Alors, l’OM victime de l’arbitrage de M. Turpin sur cette rencontre. Nabil Djellit ne le conteste pas vraiment, mais il estime que les Marseillais ne devraient pas se plaindre à ce niveau. 

« Plombé par l’expulsion sévère de Gueye par M. Turpin, l’OM s’incline dans un match largement à sa portée. Trois points perdus dans la course au titre. Rennes en a logiquement profité. Malgré les circonstances défavorables pour l’OM, la balance au niveau réussite reste largement favorable… Depuis son arrivée à l’OM, AVB a réalisé un nombre incalculable de hold-up avec un contenu minimaliste. Parfois, ça tourne », a confié le journaliste de France Football, même si la frontière entre un hold-up sportif et un match qui tourne sur une décision arbitrale, est tout de même bien réelle. 

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page