OMPierre Ménès

« L’OM c’est nous », Pierre Ménès défonce ce mythe des supporters

L’Olympique de Marseille a coulé à domicile face à Lille ce dimanche (1-2), et seule l’entrée en jeu de Mario Balotelli a permis de redonner un peu le sourire aux suiveurs.

Car sinon, les raisons de se réjouir sont bien peu nombreuses. Sur le terrain, l’équipe semble avoir perdu son âme et son jeu, et en répond plus présent, ce qui se ressent aux classements. Les objectifs du club sont en danger, et les supporters n’aident clairement pas. Ils ne cessent de demander la démission de Rudi Garcia, et vont comme souvent à Marseille très loin pour obtenir gain de cause. Revenant sur la rencontre de vendredi, Pierre Ménès a essayé d’expliquer aux supporters de l’OM du Vélodrome que tout ce qu’ils faisaient nuisaient plus qu’autre chose à leur club, et qu’ils feraient mieux de rester de simples supporters au lieu de se prendre pour des dirigeants.

Thauvin pense à partir, pas étonnant

« Mais le gros problème de ce match marqué une nouvelle fois par la classe de Pépé, c’est le comportement des supporters de l’OM, qui ont commencé par une grève des encouragements de dix minutes. On a ensuite eu droit à l’épisode du pétard balancé sur Strootman et Amavi qui a provoqué l’interruption du match pendant près de 40 minutes, puis certains membres des Winners et notamment leur président Rachid Zeroual ont voulu aller discuter avec McCourt en tribune officielle avant d’être repoussés par la sécurité et pour finir, un spectateur a pénétré sur le terrain… Franchement, je me mets à la place de certains joueurs, qui doivent désormais regretter d’être là. Je pense d’ailleurs que cela doit traverser l’esprit de Florian Thauvin, qui ne doit pas bien comprendre pourquoi il est sifflé alors qu’il donne son maximum tous les week-ends et a d’excellentes stats. Donc, c’est bien gentil de faire des grèves et d’insulter les joueurs, mais il faut parfois aussi se préoccuper des conséquences et comprendre une bonne fois pour toutes que les supporters ne dirigent pas les clubs. Si c’était si facile, cela se saurait », a livré le consultant de Canal+, pour qui l’ambiance hostile du Vélodrome empêche totalement l’OM de se relever à l’heure actuelle.

Bouton retour en haut de la page
Fermer