OM

L’OM perd des points, l’arbitre accusé

L’OM a perdu deux points à domicile ce dimanche soir, en concédant le nul après avoir mené de deux buts face à Bordeaux (2-2). 

Tout semblait se mettre parfaitement en place avec un Vélodrome bouillant, des recrues en verve et deux premiers buts qui mettaient le feu. Mais après la pause, les Girondins sont revenus dans le match et sont allés chercher le match nul 2-2. Une réaction qui a clairement surpris les Marseillais, qui pensaient bien avoir fait le plus difficile. Les errements défensifs, avec quatre buts encaissés en deux matchs, vont devoir être rapidement corrigés, mais en Provence, il y a toujours beaucoup d’explications de données à une contre-performance. Pour Thierry Audibert, journaliste au site FootballClubdeMarseille.fr, le problème vient aussi de l’arbitrage de M. Buquet, qui avait selon lui l’OM dans le viseur. Il y a tout d’abord le pénalty qui aurait pu être accordé à De La Fuente en début de match, et qui n’a pas provoqué beaucoup d’émotion auprès des assistants de la VAR.

« Mais si les arbitres, sous les ordres de qui, il serait temps qu’on le sache, nous refusent les opportunités d’obtenir un pénalty mérité, après nous avoir refusé à Montpellier un but qu’ils accordent à d’autres, alors ça va plus », s’est plaint le journaliste phocéen, qui en a profité pour critiquer le carton rouge contre Leonardo Balerdi : « Et puis Balerdi se fait sortir. Le rouge aurait pu être un jaune orange. Mais cela ne change rien. Je veux bien accepter la sanction mais à condition qu’en sens inverse il se passe la même chose, et là-dessus je suis sceptique ».  Une cabale contre l’OM selon Thierry Adibert, pour qui les arbitres n’officient pas avec le club marseillais comme avec les autres. « Nous voilà déjà à devoir rattraper ces deux points perdus. À l’équipe de montrer du vrai caractère pour rebondir. Mais si les arbitres pouvaient nous arbitrer comme une équipe lambda, ce serait bien », a conclu le rédacteur, persuadé que Ruddy Buquet avait une dent contre l’OM ce dimanche soir. 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page