Ligue 1OMPresse

OM : Alexandre Jacquin a ciblé le gros boulet de l’OM cette saison

L’Olympique de Marseille a enchaîné un deuxième succès consécutif en Ligue 1 face à Dijon (2-1) ce vendredi soir. Les Phocéens ont notamment pu compter sur une belle force de caractère.

A Marseille, un petit électrochoc semble avoir lieu. Les joueurs de Rudi Gacia gagnent enfin. Et si la manière laisse parfois à désirer, l’essentiel est ailleurs. Dans un climat global assez lourd, l’Olympique de Marseille se doit de grappiller le plus de points afin de revenir dans le haut du classement et de pourquoi pas, à terme, se hisser sur le podium. Mais la route est encore longue et certains joueurs ne semblent plus du tout au niveau des ambitions marseillaises. Il s’agit de Steve Mandanda, encore une fois coupable sur un but face à Dijon.

Steve Mandanda très critiqué sur la Canebière.

Dans les colonnes de La Provence, Alexandre Jacquin est revenu sur la victoire marseillaise en terre bourguignonne. Si du positif est à retenir, la performance du gardien ne passe plus : “Payet et Luiz Gustavo absents, Rolando sur le banc, Il Fenomeno a, comme face à Bordeaux mardi, récupéré ce brassard de capitaine si cher à ses yeux. Ça ne l’a pas empêché de mal négocier une frappe puissante de Chafik et de repousser le ballon vers Marié sur l’ouverture du score dijonnaise. Le champion du monde s’est rattrapé en évitant à l’OM d’encaisser un deuxième but un peu avant la pause sur un tir de Saïd, mais s’est refait une grosse frayeur sur une erreur de main à l’heure de jeu. Il est devenu un gardien quelconque et sans poids sur les résultats, c’est bien là tout le problème.” Steve Mandanda est de plus en plus remis en question du côté de l’OM, mais pas sûr que Rudi Garcia, fan de son profil, décide le mettre sur le banc, lui qui est fréquemment capitaine de l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page