OMPierre MénèsPresse

OM : Balotelli protégé par les arbitres, Pierre Ménès crie au scandale

Coupable d’un geste pas vraiment naturel et pas vraiment règlementaire sur Diego Carlos lors du match perdu de l’OM face à Nantes (1-2) dimanche soir, Mario Balotelli aurait pu et dû être exclu sur ce mouvement de bras en direction de la tête du défenseur nantais à la suite d’un duel aérien. Sorti à l’heure de jeu par Rudi Garcia après un match en dessous de ses standarts habituels, l’attaquant Italien s’est fait reprendre de volée par une grande partie de la presse et des observateurs qui jugent son geste totalement intentionnel. C’est le cas de Pierre Ménès qui, sur son blog, n’a pas manqué de critiquer l’impunité dont jouissent certains joueurs vis-à-vis de l’arbitrage dans le championnat de France.

Pablo en avait déjà fait les frais

« Et puis en soirée, l’OM a fauté en s’inclinant au Vélodrome contre Nantes. Des Canaris très combatifs, avec un milieu Touré-Rongier-Moutoussamy qui a bouffé Sanson et Gustavo – qui ont d’ailleurs tous deux raté leur match. On ne peut pas dire non plus que l’équipe de Vahid a écrasé la rencontre – ils n’ont réussi que 65% de leurs passes, ce qui est famélique – mais ils ont su marquer par Moutoussamy puis Girotto. Dans ce match où les Marseillais ne méritaient pas grand-chose, trois faits de jeu arbitraux sont pour moi très problématiques. Le premier, c’est la non-expulsion de Balotelli pour son coup de poing volontaire sur Diego Carlos. Il était déjà passé à travers les mailles du filet à Bordeaux lorsqu’il avait pété le nez de Pablo. Certains joueurs dans ce championnat jouissent d’une impunité que d’autres n’ont pas, » a commenté le consultant de Canal Plus qui n’en fini pas de mettre à mal l’arbitrage et la VAR chaque week-end de Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page