OM

OM : Boudjellal lâche Ajroudi, Castaldi et Ménès ricanent

Mourad Boudjellal ne soutient plus Mohamed Ajroudi pour le rachat de l’OM, l’ancien président toulonnais se fait secouer.

Mourad Boudjellal n’a pas sa langue dans sa poche au moment de se retirer du projet déposé par Mohamed Ajroudi, l’ancien homme fort du rugby toulonnais ne mâchant pas ses mots contre la communication faite pas l’homme d’affaires franco-tunisien et ses conseillers. « Cela devient un peu indécent. Je n’ai pas pour habitude d’avoir ce genre d’attitude (…) Je tiens à dire que je n’ai absolument pas participé à tout ce qui s’est dit depuis un mois. Je me suis mis en retrait comme je l’avais dit. Je trouve honteux tous ces communiqués qui sont sortis et que je découvre dans la presse comme tout un chacun. L’ultimatum ? J’ai trouvé cela d’une connerie absolue », a notamment confié, sur RMC, Mourad Boudjellal, qui avait pourtant communiqué en premier sur cette offre faite à Frank McCourt au grand désarroi du clan Ajroudi.

Les réactions sont évidemment nombreuses suite à la déclaration de Mourad Boudjellal et pas à la gloire de l’ancien dirigeant du RC Toulon. « C’est vrai que sa communication était fameuse également ! », ironise Giovanni Castaldi, tandis que Pierre Ménès est lui aussi effaré par la déclaration de Mourad Boudjellal. « Mais qui a parlé le premier au juste ? Tous ces gens abîment l’OM et c’est scandaleux. J’ajoute que si tu n’es pas parfait loin de là depuis la prise de pouvoir de Mc Court le club a quand même été en finale d’Europa League et va jouer la LDC. Ça se respecte », fait remarquer le consultant de Canal+. Quoi qu’il en soit, la déclaration Boudjellal marque probablement la fin des haricots pour Ajroudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page