MercatoOMPresse

OM : Bruno Satin crée la surprise, le mercato de l’OM n’est peut-être pas clos !

Titulaires indiscutables à l’OM la saison dernière, Adil Rami et Dimitri Payet ne semblent plus indispensables à l’équipe de Rudi Garcia.

Les deux internationaux français ayant été longtemps blessés début 2019, le coach phocéen a dû se débrouiller sans eux. Et il semble avoir trouvé une équipe cohérente malgré leurs absences. Cela pourrait-il pousser l’OM à écouter avec attention une éventuelle offre d’un club chinois, où le mercato est encore ouvert ? C’est tout-à-fait possible selon Bruno Sattin, surtout en ce qui concerne Dimitri Payet, que l’Olympique de Marseille a payé au prix fort en janvier 2017 (30 ME en provenance de West Ham) et qui a la cote en Asie.

Payet et Rami ont-ils la cote en Chine ?

« Concernant Rami, je n’y crois pas une seconde, car les Chinois ne font plus de gros investissements sur des défenseurs, a estimé l’agent français. Il faut rappeler qu’ils n’ont plus le droit qu’à trois joueurs étrangers et il n’y a plus beaucoup de rotations. A la limite, c’est plus crédible pour un Payet, mais vous connaissez comme moi le prix de son transfert et son salaire. De plus, je pense que lui et sa famille sont beaucoup mieux à Aix-en-Provence que dans la pollution de Shanghai ou Pékin (rires). Aucun risque de départ ? Je ne sais pas, mais j’imagine que si le nom de Payet est sorti, ça ne doit pas effrayer l’OM, bien au contraire. Vu le prix qu’ils l’ont payé, son salaire, la durée de son contrat et son âge, ils voient peut-être plus ça comme une opportunité que pour un danger, mais ce n’est que mon avis » a lâché le célèbre agent de joueurs, interrogé par Le Phocéen. Reste maintenant à voir si une offre juteuse pour tout le monde arrivera sur le bureau de Jacques-Henri Eyraud d’ici le 28 février, date de la clôture du mercato en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page