OM

OM : « Casse-toi », les fans ont tranché entre Eyraud et AVB

Refroidis après l’excellente saison de l’Olympique de Marseille, les supporters assistent à un jeu de poker-menteur entre le président Jacques-Henri Eyraud et l’entraîneur André Villas-Boas. Et visiblement, l’un d’entre eux a clairement pris l’avantage.

Personne n’est dupe. Si l’Olympique de Marseille et André Villas-Boas n’ont toujours pas annoncé leur divorce, c’est avant tout une question d’image. Car on voit mal comment les deux parties pourraient poursuivre leur collaboration. L’entraîneur olympien a toujours lié son avenir à celui d’Andoni Zubizarreta, qui l’avait lui-même recruté l’été dernier, ce qui implique que le club phocéen s’attendait à la colère du technicien après le départ du directeur sportif. Seulement voilà, au lieu d’acter une séparation en toute simplicité, Jacques-Henri Eyraud préfère protéger son image en laissant le coach porter la responsabilité de cette situation.

La tisane toujours pas digérée…

C’est pourquoi le président, soutenu par le propriétaire Frank McCourt, lui a proposé une prolongation de contrat, en sachant pertinemment que l’offre sera refusée. Une véritable partie de poker-menteur qui ne trompe pas les supporters. En effet, des fans se sont rendus devant Notre-Dame de la Garde pour se ranger du côté de Villas-Boas. Et ainsi demander à Eyraud de vider son bureau. « JHE, prends ta tisane et casse-toi », ont écrit ces fidèles du Vélodrome sur une banderole. Autant dire que sa relation avec les supporters n’est pas près de s’améliorer, surtout si l’OM conserve son intention de vendre ses meilleurs joueurs cet été.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page