OM

OM : Denis Balbir ne panique pas pour Sampaoli

L’Olympique de Marseille marque le pas depuis quelques jours. Les joueurs de Jorge Sampaoli commencent à inquiéter certains observateurs.

L’OM est assurément l’une des attractions à suivre cette saison en Ligue 1. Le club phocéen produit du beau jeu, complété par une envie de marquer toujours plus que l’adversaire. Mais la méthode Sampaoli est risquée car elle demande des efforts incessants. Depuis quatre matchs, l’Olympique de Marseille marque le pas. De quoi envisager une fin de l’état de grâce donné à l’entraineur argentin ? Denis Balbir ne le pense pas.

“Pour repartir de l’avant, l’OM a besoin d’asseoir un onze de départ”

Lors de sa chronique pour But Football Club, le journaliste a donné sa vision des choses. “De là à dire que c’est la fin de l’état de grâce de Jorge Sampaoli, c’est excessif… Plusieurs éléments sont moins performants qu’en début de saison. Arkadiusz Milik revient d’une longue blessure. Quand on n’a pas un distributeur comme Payet, c’est difficile. Le milieu de terrain travaille beaucoup mais il manque de génie. Les autres offensifs comme Dieng, Ünder ou de la Fuente ne parviennent plus à concrétiser comme ils le faisaient… En espérant que la trêve internationale permette à tout le monde de recharger les batteries. A Marseille, la profondeur de banc ne permet pas de tenir sur tous les tableaux dans des séries comme celle-là. Pour repartir de l’avant, l’OM a besoin d’asseoir un onze de départ. Je ne sais pas si c’est le meilleur des choix d’adapter le système à l’adversaire comme le fait Jorge Sampaoli ces derniers temps. (…) Ce sont quelques détails à corriger. Cela ne remet pas en cause les qualités et l’ambition de l’OM. Pour moi, la série n’est pas si désastreuse que ça”, a notamment indiqué Denis Balbir, persuadé que les Phocéens ont les armes pour rebondir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page