La Chaîne L'EquipeLigue 1OMTV

OM : Didier Roustan réclame rouge plus penalty, Amavi l’a scandalisé

Lors du match entre le Stade Rennais et l’Olympique de Marseille dimanche après-midi (1-1), Jordan Amavi a récolté un carton rouge en toute fin du match en provoquant une faute dans une position de dernier défenseur alors que Adrien Hunou partait seul au but avec un coéquipier sur sa gauche.

« Il faut donner penalty (même si la faute est hors-surface). »

Une faute claire d’anti-jeu et commise à l’extérieur de la surface de réparation. Suspendu pour le prochain match, le latéral gauche marseillais a eu au moins le mérite de se sacrifier pour préserver le point du match nul. Mais pour Didier Roustan, ce genre de faute d’ant-jeu devrait être sanctionnée d’un pénalty même si la faute est en dehors de la surface : « La faute de Jordan Amavi ? Il faut changer le règlement avec quelque chose de très simple. A partir du moment où un défenseur arrête volontairement un joueur qui part seul au but comme Amavi avec Hunou lors de Rennes-OM, il faut donner penalty (même si la faute est hors-surface). En une fraction de seconde, le défenseur comprendra qu’il ne devra pas faire ce geste d’anti-jeu. C’est dans l’esprit du jeu, ça bénéficie à l’attaque sans pour autant dénaturer l’esprit du jeu. Si tu essaies de prendre le ballon et que tu te rates, c’est différent bien-sûr. Mais dans le cas d’Amavi par exemple, c’est de l’anti-jeu, » a déclaré le journaliste sur le plateau de L’Équipe du Soir pour qui il n’est plus acceptable d’empêcher un joueur d’aller au but sans en payer de lourdes conséquences.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page