OM

OM : Dupraz, le Stéphanois qui inquiète Alexandre Jacquin

Opposé à l’AS Saint-Etienne samedi soir en Ligue 1, l’Olympique de Marseille devra se méfier de l’actuel barragiste. Pour le journaliste Alexandre Jacquin, l’équipe entraînée par Pascal Dupraz peut être dangereuse.

Si l’Olympique de Marseille s’apprête à défier l’actuel 18e de Ligue 1, la partie s’annonce tout de même compliquée. Depuis quelques semaines, l’AS Saint-Etienne représente un adversaire beaucoup plus coriace, qui plus est à Geoffroy-Guichard où les supporters vont de nouveau répondre présent samedi soir. Un atout considérable pour les Verts qui, selon le journaliste de La Provence Alexandre Jacquin, profitent surtout des compétences de leur entraîneur Pascal Dupraz, plutôt en réussite depuis sa nomination en décembre dernier.

« Je crois que le problème (pour l’OM, ndlr), c’est Pascal Dupraz, a prévenu le spécialiste dans l’émission Mercredi C’est Foot. Tout le monde critique Pascal Dupraz, mais quand il prend un club comme ça pour le sauver, il y parvient. Saint-Etienne remonte la pente depuis quelques semaines. Là il n’y aura pas Wahbi Khazri ni Romain Hamouma donc ça peut être un point positif pour l’Olympique de Marseille. Mais de l’autre côté, il n’y aura pas Arkadiusz Milik. Ce n’est pas un match piège, c’est un match à gagner. »

Une bonne affaire est effectivement à la portée des Marseillais, dont deux concurrents directs vont se défier lors de cette 30e journée de Ligue 1. « Dans le même temps, il y a Nice et Rennes qui s’affrontent, a rappelé Alexandre Jacquin. De toute façon, c’est la dernière ligne droite, il ne faudra pas perdre de points en route parce que tout point perdu peut causer la perte du podium. » Au classement, l’Olympique de Marseille, deuxième, possède un point d’avance sur le Stade Rennais et deux sur l’OGC Nice de Christophe Galtier. Une contre-performance marseillaise pourrait donc profiter à l’une des deux équipes en course pour le podium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page