OMRMC

OM : Emploi fictif et caprice, MacHardy défonce ce dirigeant

Pour un groupe en perdition comme celui de l’OM la saison dernière, qui n’a au passage pas réussi à atteindre l’objectif de se qualifier pour la Coupe d’Europe, il n’y a pas eu de profond remodelage.

Inquiétant pour une équipe qui a vu plusieurs joueurs partir, en défense centrale (Rami), au milieu (Luiz Gustavo) sur les ailes (Ocampos) ou en attaque (Balotelli, Njié). Trois joueurs sont arrivés, un par ligne, et des manques identifiés n’ont clairement pas été comblés. Et dans ce marché des transferts compliqué, Andoni Zubizarreta ne s’est pas révélé très efficace, bien au contraire pour Jonatan MacHardy.

« Le problème de ce mercato-là c’est que tu as deux arrivées qui sont pour l’instant très positives (Benedetto et Alvaro). Mais ce qui me chiffonne, c’est que ce mercato a mis en lumière l’incompétence et l’inactivité de Zubizarreta que l’on devrait appeler « Pénélope Zubizarreta ». Il n’a absolument rien fait. Il avait une mission très simple sur ce mercato : vendre pour renflouer les caisses et recruter ensuite. Il a vendu qui à part Lucas Ocampos ? Alvaro et Benedetto, ce sont des choix de Villas-Boas et non un travail de scouting. Quant à Valentin Rongier, il en rêve la nuit depuis deux ans, c’est le caprice du gamin qui n’a pas eu le jouet qu’il voulait la saison dernière », a livré le consultant de RMC, pour qui l’Espagnol n’a clairement pas l’attitude d’un grand dirigeant depuis son arrivée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer