OMPresse

OM : Et si la LFP versait une prime à Balotelli ? Romain Canuti calme les Marseillais

En prenant son téléphone pour filmer la joie de ses partenaires après son but contre Saint-Etienne, Mario Balotelli a provoqué un buzz mondial.

Et pour cause, la vidéo de l’Italien a été visionnée par près de 4 millions de personnes sur les réseaux sociaux, et a déjà inspiré certains jeux vidéo. « Dès que je fais quelque chose, cela fait le tour du monde » disait d’ailleurs Super Mario après la victoire marseillaise face aux Verts. Sur ce coup, le buteur olympien ne s’était pas trompé. Tout bénéfique pour la Ligue de Football Professionnelle, vers qui les projecteurs se sont donc tournés grâce à Mario Balotelli. De quoi envisager une prime pour le joueur ou pour le club ? C’est l’idée folle lancée par des supporters marseillais…

Balotelli, le Neymar de l’OM sur les réseaux sociaux

Mais sur le plateau du Talk Show du Phocéen, Romain Canuti a calmé tout le monde. Rappelant qu’il était déjà bon de rappeler que Balotelli ne serait pas sanctionné, alors que cela aurait pu être le cas. « Une prime pour Balotelli car il a exposé la L1 dans le monde entier ? Non quand même pas (rires). En revanche il n’y aura pas non plus de sanction, je me suis renseigné là-dessus. Mais ce que vient de faire Balotelli, ça ouvre un débat sur les joueurs qui sont dans la recherche d’appropriation de contenu pour leurs réseaux sociaux. Les comptes Twitter et Instagram des joueurs ont un rôle important dans certains cas. Par exemple, la communauté de Neymar sur les réseaux sociaux a poussé le PSG à le recruter car il est suivi par tellement de gens qu’il allait faire connaître le PSG dans le monde entier. Et pour alimenter tous ces comptes, il y a parfois des contenus de match dont les clubs sont propriétaires, et ça peut poser problème mais si pour l’instant, ils ne disent rien » a confié le journaliste marseillais, pour qui les réseaux sociaux ont désormais un rôle important pour les joueurs de haut niveau.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page