OM

OM : Gerson en progrès, Benoît Cheyrou interpelle Sampaoli

Très critiqué depuis le début de la saison, Gerson a montré de meilleures choses face à l’OGC Nice (1-1) mercredi en Ligue 1. Une performance encourageante pour le consultant Benoît Cheyrou, qui aimerait voir le milieu de l’Olympique de Marseille à son vrai poste.

Gerson ne tient pas encore son match référence avec l’Olympique de Marseille. Mais contre l’OGC Nice mercredi, le milieu de terrain a prouvé qu’il était sur le bon chemin. Plus mobile, plus agressif et surtout plus offensif, le Brésilien avait visiblement à coeur de répondre aux nombreuses critiques. Mission en partie accomplie puisque la recrue phare de l’été, bien que trimbalée à divers postes, est impliquée sur le but de Dimitri Payet. Suffisant pour récolter les bons points de la part de Benoît Cheyrou.

« Il a fait un meilleur match, a jugé le consultant de Prime Video. On l’a vu se projeter dans la surface de réparation adverse. C’est lui qui est décisif sur le but de Dimitri Payet pour moi. On le voit trop souvent dos au jeu, j’ai l’impression qu’il est emprunté dans le poste auquel il est utilisé. Dès qu’il est face au jeu, c’est beaucoup plus intéressant. Il a aussi besoin des autres pour s’exprimer parce qu’il a une qualité de passe avec son pied gauche qui lui permet de donner de bons ballons, que ce soit à Dimitri Payet ou à l’attaquant Arkadiusz Milik. »

« C’est pour moi un vrai numéro 8 »

« Ce n’est pas encore un match extraordinaire mais au fur et à mesure, on le voit se projeter vers l’avant et être face au but adverse surtout. C’est là où il sera le meilleur, plutôt que quand il est face à son but. Latéral gauche, ce n’est pas là où il va briller le plus et se mettre en valeur. Quand on l’a acheté plus de 20 millions d’euros, on a envie qu’il soit utilisé à son poste. C’est pour moi un vrai numéro 8. On le trouve parfois dans la ligne d’attaquants, dos au but. Il n’a pas les qualités d’un numéro 10 pour s’orienter et se remettre face au jeu. Mais par un appel tranchant, comme ça a été le cas en deuxième période, c’était un Gerson beaucoup plus intéressant », a noté l’ancien Marseillais, dans un appel au coach Jorge Sampaoli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page