OM

OM : Guy Stéphan nostalgique de ses années marseillaises

L’OM de Didier Deschamps n’a pas été le plus flamboyant, loin de là, mais a su remporter des titres, ce que le club phocéen n’avait plus réussi à faire depuis le titre suprême de 1993. 

Le passage de Didier Deschamps du côté de l’Olympique de Marseille a été fait de hauts et de bas. Souvent critiqué pour le jeu mis en place sous sa houlette, l’actuel sélectionneur de l’Equipe de France a tout de même atteint les objectifs qu’il s’était fixé, être champion de France. Un titre qui a mis fin à une disette de 17 ans. Et forcément, un tel épisode dans un club aussi emblématique que l’OM, cela marque des hommes. 

Dans les colonnes de la Provence, Guy Stéphan, l’adjoint de toujours de Didier Deschamps et père de Julien Stéphan, a fait part du bonheur qui teinte ses souvenirs olympiens. De ces trois ans, soit entre 2009 et 2012, il conserve majoritairement du positif de son aventure aux côtés de DD, avec, comme point d’orgue, ce titre ravi au Girondins de Bordeaux qui, pourtant, possédait une avance plus que confortable lors de la trêve hivernale. 

« De 2009 à 2012, c’est bien ancré dans ma mémoire. Je retiens surtout les très bons moments qu’on a pu avoir tous ensemble : le titre de champion, les coupes de la Ligue, les Trophées des champions, le parcours en Ligue des champions… Je retiens aussi les émotions vécues, la relation particulière avec le public. C’est très formateur et très riche. Dix ans après, j’y pense encore », s’est épanché Guy Stéphan, lui qui gardera donc des souvenirs impérissables de son passage à l’OM. Et nul doute que la réciproque sera vraie. Car oui, quand on regarde rétrospectivement les années qui ont précédé et suivi cet épisode, on se rend vite compte que l’OM a trop souvent échoué. Une anomalie pour une écurie aussi importante au sein de l’élite hexagonale. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page