OM

OM : Jérôme Alonzo n’accepte pas cette décision arbitraire de Sampaoli

L’Olympique de Marseille sera aux prises avec Nice ce dimanche soir en Ligue 1. Un choc très attendu par les observateurs.

Ce dimanche soir au Stade Vélodrome, l’OM sera attendu au tournant. La réception du Nice de Christophe Galtier, également sur le podium de la Ligue 1, devrait compter pour la suite du championnat. Les Phocéens vont donc devoir faire un grand match pour glaner les trois points. Cela passera notamment par une belle performance défensive. Paul Lopez devrait avoir son mot à dire, lui qui s’est imposé comme le portier titulaire de l’OM cette saison sous les ordres de Jorge Sampaoli. Cependant, son cas divise toujours les observateurs. C’est le cas pour Jérôme Alonzo.

Jérôme Alonzo préfère Mandanda

Lors d’un entretien accordé à La Provence, le consultant a en effet donné son analyse sur le portier espagnol de l’OM. “Je ne connaissais pas Pau Lopez avant son arrivée cet été. J’ai découvert un gardien intronisé de manière arbitraire sans aucune logique sportive. J’ai trouvé ça injuste sportivement. Lopez est un bon gardien, mais je reste persuadé que Steve est meilleur. Pau ne m’a pas encore convaincu. Il a avoué se considérer comme un gardien lambda dans le jeu au pied, alors qu’on ns l’avait vendu comme un libero. Il joue 8 mètres plus haut que Steve, ok, mais je n’ai pas l’impression que son jeu au pied fait progresser l’équipe. J’ai vu tous les matches de Steve : il a un excellent jeu au pied. Avec l’âge, il a un peu reculé, il sait que sur 20 mètres il ne peut plus aller aussi vite qu’avant. Il a adapté son jeu avec son âge de manière remarquable. Je ne dis pas que Pau Lopez est un mauvais gardien, je dis juste que sur mon échelle de valeurs, Steve Mandanda est meilleur. Je veux tout de même donner du crédit à Pau Lopez pour avoir répondu à toutes les attentes nées du contexte”, a notamment indiqué Jérôme Alonzo, qui ne verrait pas d’un mauvais oeil un retour de Mandanda en tant que numéro 1 des buts marseillais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page