OM

OM : Le constat de Mathieu Grégoire sur l’effectif de Sampaoli

L’Olympique de Marseille n’a pu faire mieux que match nul (0-0) contre le FC Metz ce dimanche en Ligue 1. Un nouveau coup d’arrêt pour les hommes de Jorge Sampaoli.

L’Olympique de Marseille éprouve de plus en plus de difficultés pour enchainer les bons résultats. Le club phocéen n’a pu faire mieux que match nul contre de modestes messins ce dimanche en Ligue 1. Une contre-performance qui éjecte les hommes de Jorge Sampaoli du podium. Si certains joueurs tirent toujours leur épingle du jeu, comme Dimitri Payet ou Matteo Guendouzi, d’autres sont plus à la peine. De quoi être inquiet pour l’OM dans le futur ? Mathieu Grégoire est partagé sur la question, même s’il ne veut pour le moment pas tirer la sonnette d’alarme pour le club de la Canebière.

Mathieu Grégoire déplore un manque d’enthousiasme pour l’OM de Sampaoli

Sur son compte Twitter, le journaliste a en effet donné son avis sur le sujet. « Un Guendouzi orphelin de Kamara, d’ailleurs, le garant de l’équilibre, comme on le note avec Mourad Aerts à la machine à café du Vélodrome. L’OM a proposé une séquence moyenne entre les deux trêves : 5 matches nuls, deux victoires toutes compétitions confondues. Et surtout moins d’enthousiasme dans la création et d’efficacité dans la finition : huit buts marqués en sept matches, dont 4 contre l’ogre lorientais. D’un point de vue comptable, cela ne crée pas d’urgence en L1, loin de là. En Coupe d’Europe, où l’OM réussit paradoxalement des matches plus maîtrisés qu’en L1, c’est plus compliqué », a notamment indiqué Mathieu Grégoire, qui espère néanmoins voir de meilleures choses chez les hommes de Jorge Sampaoli après la trêve internationale, qui pourrait faire beaucoup de bien au club phocéen. Lors de la prochaine journée de Ligue 1, l’Olympique de Marseille redémarrera très fort avec un déplacement sur la pelouse de l’OL pour un Olympico qui devrait sentir la poudre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page