Ligue 1OM

OM : Mandanda n’est pas gros et il le prouve, ce journaliste jubile

Critiqué pour son hygiène de vie douteuse en début d’année 2019, Steve Mandanda est de retour à un très bon niveau à l’Olympique de Marseille.

Sélectionné par Didier Deschamps pour les matchs contre la Moldavie et l’Islande, l’international tricolore vient d’enchaîner deux « clean-sheat ». La preuve qu’il est de retour au top, d’autant qu’il n’a encaissé que deux petits buts sur les six derniers matchs. Autant d’éléments qui poussent Fabrice Lamperti, journaliste pour La Provence, à estimer que le grand Mandanda était de retour. Au meilleur moment pour Marseille, dans le sprint final du championnat…

Les doutes sur le physique de Mandanda, c’est du passé ?

« Il Fenomeno est de retour. On ne sait pas exactement pour combien de temps, mais le regain de l’Olympique de Marseille bénéficie évidemment à son gardien historique. Et inversement. Longtemps plombé par des prestations inquiétantes et critiqué pour son état de forme fluctuant, voire une hygiène de vie présumée douteuse, Steve Mandanda (33 ans) a fini par retrouver le sourire. Et pour cause : son OM est revenu à trois points du podium, son équipe est invaincue depuis six rencontres et il a réalisé des performances plus conformes à son rang. Ça change des valises transportées (33 buts encaissés en 22 journées de L1, 1,5 but pris en moyenne par match) durant la première moitié de saison. Cette légitimité sportive retrouvée va mieux au teint de cette légende du club olympien, avec plus de 500 matches au compteur, même si ses détracteurs restent à l’agachon. Elle lui a aussi permis de récupérer le brassard de capitaine au détriment de Dimitri Payet » a confié le journaliste du quotidien marseillais, ravi de retrouver Steve Mandanda à ce niveau. Comme tous les supporters, souvent critiques voire moqueurs mais tous très attachés à cette légende du club.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page