OMPresse

OM : Marseille doit se bouger le cul, il passe aux menaces

L’Olympique de Marseille s’apprête à vivre une semaine difficile après sa défaite au Stade Vélodrome face au Stade de Reims samedi. André Villas-Boas aimerait plus de moyens.

Les fans de l’Olympique de Marseille attendaient leurs joueurs au tournant et ils ont encore été déçus. Les hommes d’André Villas-Boas n’ont pas mis les ingrédients nécessaires pour aller chercher une victoire face à Reims. Pire, les Olympiens auront fait preuve d’une fébrilité défensive inquiétante, ce qui aura permis aux Rémois d’inscrire deux buts. L’OM est déjà sous pression et devra se remettre d’aplomb afin d’éviter une crise. Cette dernière n’est d’ailleurs jamais loin à Marseille et certains observateurs, comme René Malleville, sont dégoûtés.

L’OM déjà inquiétant

Lors de sa chronique accordée au Phocéen, le spécialiste n’a pas mâché ses mots au moment d’évoquer la prestation marseillaise. « Si Ocampos avait été encore là, ça aurait pu changer les choses. Mais j’ai vu un match de merde, les joueurs n’étaient pas impliqués. J’ai vu des gros joueurs loin de leur réputation. Certains joueurs marchaient. Les supporters ne sont pas décidés à vivre une saison comme l’année dernière. André Villas-Boas va devoir se reprendre sinon on va aller de déconvenue en déconvenue. Les fans vont déserter si cela continue comme hier. Vous savez ce qu’il reste à faire les gars. Bougez vous le cul maintenant », a prévenu René Malleville, triste de voir l’état actuel de l’OM.

Bouton retour en haut de la page
Fermer