OM

OM : Marseille trop faible à gauche, Amavi prend cher

L’Olympique de Marseille pourrait faire quelques retouches à son effectif lors du mercato hivernal. Le couloir gauche pose question.

L’OM devrait être à l’affût de belles opérations à faire cet hiver lors du mercato. Les finances du club phocéen ne permettront pas de faire des folies, à moins qu’une vente puisse changer la donne. Les hommes de Jorge Sampaoli ont fini la mi-saison en étant la meilleure défense du championnat de France. Une belle récompense pour un secteur de jeu qui pose néanmoins question, notamment à gauche. Ce n’est pas Mourad Aerts qui dira le contraire, lui qui n’est pas tendre avec Luan Peres mais surtout avec Jordan Amavi.

Mourad Aerts déçu par Amavi

Sur le plateau de Football Club de Marseille, le journaliste n’a pas fait dans la langue de bois au sujet de l’ancien joueur de Nice. “Je n’ai pas spécialement envie que l’on recrute lors du prochain mercato parce que je pense qu’à un moment il faut travailler. Et si tu recrutes, tu peux avoir de futurs flops et après on va dire « Comment on les vend ? Qu’est-ce que l’on fait ? ». Moi ma déception, c’est Jordan Amavi. Il y a énormément de buts qu’on a encaissés du côté de Luan Peres depuis le début de la saison. Sur des duels de la tête, il en perdait beaucoup, il était un peu en retard. On a une vraie faiblesse de ce côté-là et c’est un peu embêtant. Après, il a certains atouts offensivement, on a vu que c’était intéressant ce qu’il pouvait offrir à l’équipe. Je pensais justement que Jordan Amavi pouvait apporter du tonus. En tant qu’arrière gauche, son dernier geste n’est pas toujours juste mais il a toujours eu beaucoup d’activité. Il peut faire des allers-retours, bien défendre et bien quadriller cette zone à gauche. Sauf que Jordan Amavi n’est pas bon, il est mauvais quand il joue. C’est une grosse déception donc je ne sais pas s’il faut continuer à travailler avec lui”, a notamment indiqué Mourad Aerts, conscient des maux marseillais même s’il n’est pas certain que ce mercato soit le bon moment pour recruter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page