OMRMC

OM : Merci la VAR, Ali Benarbia revient sur ce coup de folie

Samedi, l’Olympique de Marseille est venu à bout du Nîmes Olympique (2-1) pour s’installer aux portes du podium en Ligue 1.

Sauf qu’une nouvelle fois, le club phocéen s’est compliqué la vie. Comme il y a quinze jours face à Angers (2-2), l’OM avait bien le match en main. En marquant deux buts coup sur coup avec Germain (72e) et Luiz Gustavo (73e), Marseille pensait vivre un dernier quart d’heure tranquille. Mais c’était sans compter sur les errements marseillais. Puisque Savanier a d’abord réduit l’écart sur penalty (82e), pour une main de Kamara, avant que Monsieur Schneider ne siffle une nouvelle fois au point des 11 mètres à cause d’une faute de mains de Bouna Sarr dans le temps additionnel. Au final, l’arbitre a été déjugé par la VAR, qui a prouvé que le latéral marseillais avait subi un tacle de Bouanga avant sa chute au sol. Plus de peur que mal au final pour l’OM, mais ce geste de Sarr, Ali Benarbia a encore bien du mal à le comprendre…

« Imaginez s’il y a penalty et but »

« On voit qu’il y a un contact sur Sarr, mais il a le ballon, il peut dégager, surtout que c’est la fin du match. Et là, il tombe et prend le ballon avec les mains… C’est normal que l’arbitre siffle. Il va ensuite voir l’arbitre pour réclamer la VAR. Il dit qu’il se laisse tomber. Ça passe cette fois. Mais imaginez s’il y a penalty et but de Savanier encore… », lâche, dans l’After Foot, le consultant de RMC, estimant donc que l’OM a eu chaud avec ce fait de jeu, qui aurait pu plomber la fin de saison de Marseille…

Bouton retour en haut de la page
Fermer