OM

OM : Nabil Djellit se moque du génie Sampaoli

L’Olympique de Marseille s’est fait surprendre au Stade Vélodrome ce samedi en Ligue 1 par le Stade Brestois. Une défaite qui fait tache pour les Phocéens.

L’OM n’a pas su enchainer contre le Stade Brestois ce samedi en Ligue 1. Avant la rencontre, l’optimisme était de rigueur sur la Canebière, surtout avec une place de dauphin récupérée dans la semaine après un déplacement victorieux à Nantes. Mais la joie aura été de courte durée pour les Marseillais. Car contre Brest ce samedi, les hommes de Jorge Sampaoli ont perdu trois points importants dans la course au podium. Malgré de bonnes choses dans le jeu, l’équilibre trop fragile du collectif phocéen a porté préjudice face à des Bretons surprenants il faut le dire. Pour certains observateurs, la méthode Sampaoli est à remettre en question. C’est notamment l’avis de Nabil Djellit.

Nabil Djellit se paye Sampaoli

Sur son compte Twitter, le journaliste a en effet donné son avis sur le sujet. “Grosse contre performance de l’OM. Sampaoli un peu comme Guardiola, les vrais 9 ça les gonfle… En attendant, c’est seulement 23 buts en 16 matches. Trop peu. Brest six victoires d’affilée en Ligue 1 ! Mais tout le monde ne va parler que de l’OM… Alvaro pas le niveau pour ce club… Donc la grinta sur la touche et les changements de postes incessants, tout le monde appelle ça le génie Sampaoli… “, a notamment indiqué Nabil Djellit, pas des plus rassurés pour la suite de la saison de l’Olympique de Marseille. Lors de la prochaine journée de Ligue 1, les hommes de Jorge Sampaoli iront du côté de Strasbourg. Pas un déplacement facile à aborder pour des Phocéens qui naviguent un peu à vue depuis quelques semaines. A Sampaoli de trouver la formule gagnante pour réinstaller l’Olympique de Marseille sur le devant de la scène nationale en fin de saison.

Un commentaire

  1. Lorsque les joueurs de l’OM sauront qu’ils ont le droit de dépasser la ligne des 18 mètres adverse, ils auront peut être une chance de gagner ce genre de match, parce que sur ce coup, ça n’a pas été très souvent le cas (du moins en seconde mi-temps), sauf sur leur très beau but en première mi-temps. Mais pour cela il faudrait peut être aussi (entre autre) un vrai numéro 9 dans l’équipe et ne pas toujours demander a Payet d’être à la fois le défenseur, le récupérateur, le relayeur le passeur et le buteur (pour jouer les “coiffeurs”, il vaut mieux demander à quelqu’un d’autre), même si ce n’est pas lui qui a marqué cette fois. D’autre part il est clair que celui qui se remue le plus dans cette équipe, c’est leur coach et je profite de l’occasion qui m’est donnée pour supplier celle ou celui qui lui a planté un piment là ou je pense de le lui retirer sans tarder, car manifestement le pauvre homme à l’air de souffrir atrocement de ne pouvoir s’asseoir. Et pour le spectateur c’est pour le moins agaçant … même si ça peut parfois être drôle, voire carrément comique.
    ….. A moins que ce soit ça la “grinta” ?.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page