OM

OM : Pas d’inquiétude, Marseille finira bien deuxième de la L1

Dans un Stade Vélodrome à guichets fermés, l’Olympique de Marseille a subi un revers cuisant contre le FC Nantes en Ligue 1 (1-3). Malgré tout, l’heure n’est pas encore au pessimisme.

Suite à cette première défaite en championnat depuis la fin du mois d’octobre et au terme d’une incroyable série d’invincibilité de 14 matchs, André Villas-Boas a pourtant tiré la sonnette d’alarme. « Évidemment que c’est grave, on va peut-être perdre notre avantage, cet écart qu’on a gagné à Lille. La frustration est un peu plus pour ça », avait lancé le coach portugais après le revers contre les Canaris. Une semaine après l’euphorie nordiste, l’OM est donc retombé de son petit nuage avec ce deuxième revers en trois matchs, après celui subi à l’OL en Coupe de France. Malgré tout, Le Phocéen se veut rassurant pour la fin de cette saison 2019-2020.

« Juste un avertissement à prendre en compte »

« Depuis début janvier, on s’aperçoit que l’équilibre ne tenait plus qu’à un fil. Cette bagarre de tous les instants ne pouvait évidemment pas durer jusqu’à fin mai, et on peut même remercier les hommes d’AVB de l’avoir étirée aussi longtemps. Une lutte engagée, ne l’oublions pas, avec un effectif réduit et un onze-type carrément riquiqui. Alors, quand Payet n’a plus d’essence, quand Benedetto pompe depuis des mois sur la réserve, quand Rongier a le filtre à particules encrassé, quand Radonjic a les adducteurs dans la boîte à gants et, qu’en plus, Thauvin est au garage les deux tiers de la saison, comment s’étonner que le convoi n’avance plus ? Autant de raisons de ne pas s’inquiéter outre mesure de ce coup de la panne, même si André Villas-Boas s’en est chargé pour nous après le match. Une frustration quand même très relative, compte tenu du nombre de points encaissés lors de cette série et du matelas douillet dont dispose toujours l’OM. Juste un avertissement à prendre en compte pour effectuer les réglages nécessaires. L’OM reste plus que jamais une équipe à l’état d’esprit irréprochable qui la conduira là où elle doit être en fin de saison. Usure ou pas… », écrit le média marseillais, qui sait que l’OM a encore neuf points d’avance sur le LOSC dans la course au podium en L1 à 12 journées de la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer