OM

OM : Paul Aldridge, le super-héros de Marseille face à l’UEFA

Mis sous pression par le fair-play financier de l’UEFA depuis plusieurs semaines déjà, l’Olympique de Marseille va rapidement devoir trouver des solutions afin d’éviter tout problème.

En cette fin de saison, le club phocéen devra d’abord remplir son objectif sportif avant de penser à régler ses soucis financiers. Toujours deuxième de la Ligue 1 avec six points d’avance sur son premier poursuivant, Rennes, l’OM va encore batailler pour finir sur le podium et retrouver la Ligue des Champions. Mais après le défi sportif, Marseille devra aussi réussir son test devant l’UEFA. Et ce n’est pas gagné, sachant que l’Instance de Contrôle Financier des Clubs a transmis le dossier de l’OM à la Chambre de Jugement jeudi dernier. Car « l’Olympique de Marseille, actuellement soumis au régime d’un accord de règlement, n’a pas respecté les conditions qui y étaient fixées pour la saison 2019/20 ». Un non-respect du fair-play financier qui pourrait coûter très cher aux dirigeants phocéens. Sauf si le sauveur Paul Aldridge arrive à vendre quelques joueurs en Premier League dès l’été prochain. C’est en tout cas le souhait de Maxence Volpe.

« La venue de Paul Aldridge, ce sera peut-être une bonne chose »

« Le problème avec le fair-play financier de l’UEFA ? Cette histoire du fair-play financier fait peur quand même… Avant le 30 juin, il faudrait vendre un ou deux joueurs. Mais on peut revenir quelques semaines en arrière, quand Villas-Boas disait : ‘Moi, je veux perdre personne’. Peut-être que les dirigeants vont sortir l’excuse : ‘Notre entraîneur ne voulait pas’. Au final, la venue de Paul Aldridge, ce sera peut-être une bonne chose. Car s’il fait une grosse vente, tout le monde sera content à Marseille », a lancé le consultant du Phocéen, qui sait qu’Aldridge a débuté son travail à Marseille, vu qu’il était présent dans les tribunes du Vélodrome, en compagnie de sa direction, lors des derniers matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer