OM

OM : Payet plaide la folie pour Guendouzi !

Coéquipiers à l’OM, Dimitri Payet et Mattéo Guendouzi pourraient aussi l’être en équipe de France. C’est en tout cas ce que souhaite le Réunionnais, qui n’a pas manqué de livrer son regard bien tranché sur l’ancien d’Arsenal.

L’un est né en 1987, l’autre en 1999. Pourtant, leur complicité est flagrante sur le terrain. Dimitri Payet et Mattéo Guendouzi sont deux des éléments majeurs du milieu de terrain, et même de l’Olympique de Marseille tout entier. Leurs performances permettent en tout cas à l’OM d’occuper une belle deuxième place en Ligue 1, à quelques jours du Classico face au Paris Saint-Germain. L’ex-maître à jouer de Saint-Etienne ou encore West Ham semble sous le charme de son jeune coéquipier. Même s’il doit, semble-t-il, le rappeler à l’ordre régulièrement.

Guendouzi, « il est un peu taré », affirme Payet

Dans un entretien accordé à Brut, Dimitri Payet, 12 buts et 10 passes décisives, toutes compétitions confondues, cette saison, a fait le point sur sa situation personnelle. Sur les jets de bouteilles dont il a été victime à Nice et Lyon cette saison. Mais aussi d’un potentiel retour en équipe de France, pour la prochaine Coupe du monde au Qatar à la fin de l’année par exemple. S’il est appelé par le sélectionneur national Didier Deschamps, Payet retrouvera probablement Mattéo Guendouzi, buteur avec les Bleus dernièrement. Mais aussi William Saliba.

Le joueur de tout juste 35 ans a évoqué le talent mais aussi le grain de folie de ses collègues. « J’essaie de les calmer. Parce que Mattéo (Guendouzi, NDLR), il est un peu taré, il a tendance à être un peu fou-fou, donc j’essaie d’être, on va dire, la parole du sage. Mais c’est bien, parce que c’est un gagnant, c’est un mec qui veut aller de l’avant. Et “Wilo” (William Saliba) pareil, ce sont des jeunes qui ne sont pas jeunes, parce qu’ils ont beaucoup d’exigence envers eux-mêmes, ils savent où ils veulent aller, et s’ils sont aujourd’hui avec les A, ce n’est pas un hasard », a notamment lâché Payet. Les intéressés apprécieront.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page