OMPresse

OM : Plus de bonhommes, voilà ce qu’il manque à ce Marseille faiblard

L’Olympique de Marseille profite de la trêve internationale de manière sereine. Le club a enchaîné deux succès de rang en Ligue 1.

Malgré une entame de championnat plus que compliquée, l’Olympique de Marseille a réussi à se reprendre. André Villas-Boas aurait aimé bénéficier d’un effectif plus étoffé mais devra se contenter du minimum. Les ambitions du coach portugais sont élevées et la route s’annonce encore longue pour le club phocéen avant de pouvoir prétendre au podium. Pour certains observateurs, l’OM est mal structuré. C’est notamment l’avis de Jean-Philippe Durant, champion d’Europe 1993.

« Le trou d’air sportif sera difficile à combler »

Lors d’une interview accordée au magazine Le Foot, le spécialiste n’a pas caché sa déception à propos du projet de Frank McCourt. « Au départ, il y avait beaucoup de bonnes intentions autour de son projet. Mais tous les pions n’ont pas été alignés dans le bon ordre et trop d’erreurs ont été accumulées sur une très courte période. Au final, le projet est freiné et s’il doit se réaliser un jour, ça prendra plus de temps que prévu… Même si beaucoup de choses intéressantes ont été réalisées. Le trou d’air sportif de la saison passée sera difficile à combler. À notre époque, quand on vivait des moments de crise, et il y en a eu beaucoup, il y avait des tauliers qui répondaient présents, qui ne lâchaient rien et incitaient les autres à faire pareil. Ce n’était pas forcément les meilleurs footballeurs, mais, humainement, mentalement, ils avaient l’étoffe pour jouer et durer à l’OM », a notamment déclaré Jean-Philippe Durand, qui espère qu’André Villas-Boas pourra changer la dynamique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer